Les chiffre de la sécurité en France

Les chiffres officiels de la sécurité en France

Victime d'un monde en constante insécurité, l'humanité cherche inlassablement à se mettre à l'abri des « ondes négatives » ! Soucieuse de sa carrière ainsi que de la sécurité des français, la mission principale des forces de l'ordre, composée essentiellement de la police nationale, de la gendarmerie, de la police municipale et de la sécurité privée, vise essentiellement à veiller ainsi qu'à assurer la sureté intérieure du pays. En interpellant les auteurs d'infractions, de délits ou de crimes, cette cellule de sécurité publique aboutit à des statistiques, à des données chiffrées permettant la mise en place de plans d'actions appropriées.

Etablies à partir des plaintes reçues ou d'après les constatations des services d'ordre publics, à l'instar de la police nationale, des unités de gendarmerie..., les statistiques des crimes et délits enregistrés constituent ainsi des supports de base favorisant l'optimisation des missions de sécurité publique.

Pari pris, pari tenu ! Les objectifs fixés aux forces publiques se sont dernièrement transformés, d'une manière générale, en résultats concrets. Notons cependant que l'exception ne confirme pas la règle.

Face à ces exceptions, le ministère de l'intérieur français a ainsi établi « sept plans d'actions », désormais mis en œuvre afin d'améliorer les chiffres de la sécurité telles que celles des cambriolages, du hooliganisme, de l'insécurité dans les transports en commun ou encore la délinquance itinérante. Résultats !

Les chiffres de la délinquance

Selon les dernières statistiques de l'INSEE sur la sécurité en hexagone, les chiffres officiels de la délinquance, entre autre, le nombre de délits et de crimes, ont connu une baisse globale de 2,91 % en un an, notamment entre le mois de juin 2009 et le mois de juin 2010, ... et même de 3,91% entre le mois de Janvier 2010 et le mois de Juin 2010.

Par ailleurs, les « atteintes aux biens », au plus bas depuis les années 96, selon l'Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP), ont diminué de près d'1% sur l'année 2009 contre les -5,08% de l'année 2008.

Signe et preuve d'un optimum de mobilisation des forces de sécurité publique, ce bilan est cependant entaché d'un point noir !

2009, fut une année qui a vu des violences crapuleuses ! En effet, en septembre 2009 la délinquance a connue une sensible aggravation en raison des chiffres engendrés par « les violences aux personnes ». Nécessitant ainsi une mobilisation renforcée, une réactivité systématique, une réponse ciblée à chaque type d'insécurité, une organisation perfectionnée une politique de résultat et un coup de collier de la part des forces de l'ordre, cette autre « composante » de la délinquance suit une tendance opposée, soit une hausse de 1,53 %, si celui-ci a subit l'année dernière d'une hausse de 4,38 %. Une tendance à inverser inévitablement !

Face à ces résultats, des points ont été soulevés par le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, lors de la communication officielle de ces chiffres par l'Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP) en mois de Juin 2010, a savoir : le « rapprochement historique » des

243.000 policiers et gendarmes sous son autorité ; la mise en route de la police d'agglomération à Paris, à Marseille, à Lille et à Lyon) ; la création de nouvelles Unités territoriales de quartier ; et enfin le développement de la vidéoprotection.

Les chiffres des gardes à vue

Se révélant incontestablement impressionnante, l'augmentation du chiffre sur les gardes à vue, estimé à 300.000 en 2001, a presque triplé pendant la décennie.

Toujours basées sur les données chiffrées officielle de l'INSEE 2009, si 800.000 personnes ont été enregistrées comme étant en gardes à vue, les gardes à vue pour délinquance et crime comptent 600 000 personnes contre les 200 000 de gardes à vue pour délits routiers, un chiffre qui a particulièrement, augmenté. S'expliquant par une plus grande sévérité de la sanction des délits routiers, le chiffre a bondi de 40% tout au long des neuf premiers mois de l'année 2009, par rapport à 2008.

Les chiffres détaillés des crimes et des délits constatés en France

(Sources : SDSE-Direction de l'Administration pénitentiaire, année 2009)

Vols (y compris recels)

1 860 633

Vols avec violence et vols à main armée

116 624

Cambriolages

321 713

Vols d'automobiles

129 953

Vols à la roulotte

295 608

Vols d'accessoires sur véhicules immatriculés

136 078

Vols de véhicules motorisés à deux roues

81 831

Vols à l'étalage

70 046

Recels

38 658

Infractions économiques et financières

380 395

Escroqueries, faux et contrefaçons

347 012

dont escroqueries et abus de confiance

219 801

dont falsifications, usages de chèques volés

62 815

dont falsifications, usages de carte de crédit

51 416

dont faux en écriture publique et authentique

2 134

Délinquance économique et financière

24 972

Infractions à la législation sur les chèques

8 411

Crimes et délits contre les personnes

430 633

Homicides et tentatives

1 823

Coups et blessures volontaires

203 653

Autres atteintes volontaires contre les personnes

126 763

dont menaces et chantages

83 869

Atteintes aux mœurs

40 124

dont agressions sexuelles

13 810

dont viols

10 371

Infractions contre la famille et l'enfant

58 270

dont violences, mauvais traitements, abandons d'enfant

16 433

Autres infractions

918 265

Infractions à la législation sur les stupéfiants

179 927

Destructions et dégradations de biens privés

136 388

Atteintes à chose publique et ordre public

6 471

Outrages, violences à dépositaire de l'autorité

58 880

Ports ou détentions d'armes prohibées

33 604

Faux documents d'identité ou administratifs

10 858

Total des crimes et délits

3 628 584

Taux de criminalité (pour 1 000 habitants)

57,0

 

Recherche rapide

Annonces VIP

  • Impact Sécurité est une entreprise de sécurité et gardiennage créer en 1998. Depuis plus de 15 ans l'entreprise à forgé sa reputation et son champs